Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Lundi l 17-07-2017
Premières journées pédagogiques à l'Université d'Antananarivo (Madagascar)

Du 4 au 5 juillet 2017, les enseignants de l'Université d'Antananarivo (UA), à Madagascar, ont eu l'occasion de réfléchir ensemble sur l'évolution des pratiques enseignantes au sein des établissements d'enseignement supérieur. Cet événement était organisé par la cellule CAP-TICE (Cellule d'Appui Pédagogique -Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement)de l'UA, créée il y a trois ans dans le cadre de l'appui institutionnel accordé par l'ARES-CCD, à l'université malgache.

Les membres de CAP-TICE, encadrés par la Professeure Françoise D'Hautcourt (ULB) et ses collaborateurs ont rassemblé plus de 80 enseignants motivés et enthousiastes. Ces journées pédagogiques ont débuté par la conférence inaugurale du Professeur Vincent Wertz (UCL) sur le thème de "une pédagogie active pour renforcer la qualité". Cet exposé, vivement apprécié, a été suivi de 10 contributions d'enseignants malgaches mettant en évidence le dynamisme déjà existant au sein de cette institution. Un jury composé de 8 académiques belges et malgaches ont ensuite désigné la meilleure contribution, en l'occurrence un projet témoignant de réflexions et actions menées pour favoriser la motivation, la créativité des étudiants et l'adéquation formation-emploi de la filière chimie. Par exemple, les étudiants ont exploré, par paire, le thème « qualité et sécurité des produits » en jouant, chacun(e), le rôle d'agent d'état et d'industriel.

Les auteurs de la contribution primée ont pour l'occasion reçu un nouvel équipement informatique destiné à leur laboratoire. Celle-ci sera également publiée intégralement dans le journal "RIPES" de l'Association Internationale de Pédagogie universitaire (AIPU).

Jeudi l 06-07-2017
Une nouvelle direction au Waseda Brussels Office

En tant que partenaires privilégiés, l'ULB et l'Université Waseda de Tokyo visent à resserrer sans cesse leurs liens de collaborations.

Dans cet esprit, et soucieux de permettre à l'Université Waseda de disposer d'un point de contact stratégique au cœur de l'Europe, les deux partenaires ont inauguré en avril 2016, sur le campus du Solbosch, le nouveau Waseda Brussels Office (WBO).

Depuis mai 2017, ce bureau est piloté par Jean-Louis Moortgat en tant que directeur administratif (détaché du Service International et qui, en tant que responsable des relations de l'ULB avec le Japon pendant plusieurs années, a été une des chevilles ouvrières de l'installation de ce bureau) et un Pool académique composé de professeurs de l'ULB et coordonné par le Prof. Vanessa Frangville, avec le Prof. Geoffrey Grulois, en sa qualité de Champion pour notre partenariat avec Waseda.

La mission du Waseda Brussels Office comporte trois aspects principaux :

  • Développer les relations bilatérales entre Waseda et l'ULB ;
  • Développer les collaborations scientifiques et les réseaux de Waseda avec les universités et les institutions européennes ;
  • Assurer, en Europe, la reconnaissance de l'Université Waseda en tant qu'université de premier plan au Japon.

Afin d'atteindre ces objectifs, le WBO déploie ses activités dans plusieurs directions :

  • L'organisation d'événements académiques pour les chercheurs ;
  • Le développement des contacts entre les chercheurs en Europe et à Waseda ;
  • La participation aux réseaux institutionnels et scientifiques ;
  • La diffusion des activités académiques et de recherche mise œuvre à Waseda.

L'existence de WBO et ses modalités de fonctionnement, notamment les nouveaux moyens disponibles pour la mise en place d'évènements académiques à l'ULB (non seulement avec des chercheurs de Waseda mais aussi avec des chercheurs d'autres universités européennes) constitue pour nos chercheurs une excellente opportunité que le Pool académique s'efforce de mettre en œuvre et pour laquelle toutes les propositions sont bienvenues.

Pour plus d'information, n'hésitez pas à contacter Jean-Louis Moortgat ou Vanessa Frangville.

Mercredi l 21-06-2017
Quatre nouvelles bourses de solidarité pour des chercheurs en danger

Suite à l'appel à candidatures du Fonds de Solidarité à destination de chercheurs en danger dans leur pays d'origine, quatre chercheurs provenant de la Turquie et de l'Azerbaïdjan pourront bénéficier d'une année de mandat postdoctoral dans un des laboratoires de l'ULB. Pour rappel, le Fonds vise à soutenir les chercheurs qui ne peuvent plus exercer leur activité en toute liberté dans leur pays d'origine parce qu'ils y sont menacés à cause du contenu de leur travail scientifique ou d'opinions qu'ils auraient librement exprimées.

Ce nouvel appel a suscité 140 demandes, dont 37 candidatures éligibles, en provenance d'une dizaine de pays différents. La diversité des origines et des situations problématiques de ces chercheurs montre à quel point les libertés académiques sont actuellement menacées dans un grand nombre de pays du monde.

Dans l'esprit des valeurs défendues par l'ULB, le comité de gestion du fonds a sélectionné les candidatures de quatre chercheurs (deux hommes et deux femmes), tous reconnus par l'organisation "Scholars at Risks" comme en grande difficulté dans leur pays. Trois bourses seront prises en charge par le Fonds de Solidarité de l'ULB ; une quatrième bourse a pu être octroyée grâce au soutien du Fonds Lewin-Henriques de Castro.

Ces bourses, qui commenceront en septembre 2017, permettront aux chercheurs sélectionnés de poursuivre leur travail à l'ULB hors de toute pression et dans un climat de liberté académique.

Plus d'informations sur les actions de solidarité de l'ULB

Mercredi l 21-06-2017
Visite à l'ULB d'une délégation de l'Université Fudan

La Faculté de Lettres, Traduction et Communication (LTC) a accueilli, le 16 juin dernier, une délégation de l'Institut des Langues étrangères de l'Université Fudan.
L'Université Fudan est une des plus prestigieuses universités de Chine et un partenaire important de l'ULB.

Fudan et l'ULB collaborent déjà dans les domaines tels que les études européennes, l'interprétariat, le business management et la physique. L'ULB accueille des étudiants d'échange ainsi que des doctorants de Fudan.
La rencontre avait pour objectif de développer la mobilité étudiante, la mobilité des professeurs et les recherches conjointes en interprétariat.

La délégation, menée par le Prof. Qu Weiguo, doyen de l'ILE à Fudan, a été reçue par François Heinderyckx et Christine Demaecker, doyen et vice-doyenne de LTC ainsi que par les professeurs Xu Jianping, Vanessa Frangville et Fabrice Preyat également de LTC.

Vendredi l 09-06-2017
Dix-huit bourses de doctorat accordées à des chercheurs de pays en développement

Grâce au Fonds des bourses de l'ULB, 18 doctorants en provenance de pays en développement vont pouvoir entamer ou poursuivre leur recherche dans des domaines importants pour l'avenir de leur pays: médecine, urbanisme, archéologie... Quatre nouvelles bourses s'ajoutent à 14 reconductions. Les bénéficiaires proviennent d'Afrique centrale (6), d'Afrique de l'Ouest (8), d'Ethiopie (1), de Madagascar (1), du Cambodge (1) et de Cuba (1).

Pour un montant total de 205 984 Euros, ces bourses ont été octroyées par la Commission de classement des crédits internationaux (CCCI).

Elles permettent de financer la présence de ces chercheurs 6 mois par an à l'ULB, en co-direction ou cotutelle avec leur université d'origine.

Le prochain appel pour ces bourses se clôture au 1er mars 2018. Pour plus d'information, veuillez contacter Julie Sepulchre au Service international, julie.sepulchre@ulb.ac.be

 

Nos dernières publications:

Furfari Samuele
Gratia Jean-Pierre
Nelis Jan
Sägesse Caroliner
Schreiber Jean-Philippe
Dermine Elise
Bedock Camille
Paternotte David
Petra Meier
Hasquin Hervé
Genard Jean-Louis
le Maire Judith
Amy Jean-Jacques

Clin d'oeil